Rosteс a résumé la fourniture de services de communication dans la Coupe du Monde 2018

Rosteс a résumé la fourniture de services de communication dans la Coupe du Monde 2018

L'infrastructure TIC créée par le Centre National d’Informatization (NCI, qui fait partie de la société d'État Rostec) pendant la Coupe du Monde FIFA 2018, a fonctionné sans incidents. Lors des matchs de la Coupe du Monde les abonnés des réseaux de communication fixe et mobile et aux radiotélécommunications professionnelles au format TETRA ont fait plus de 2 800 000 appels. Le volume total de données transférées depuis les stades a dépassé 262 téraoctets, soit 175 000 films.

Le projet de construction de l'infrastructure des TIC de la Coupe du monde a été un record pour la répartition géographique des lieux où les services de communication ont été fournis. Au total, 230 objets ont été fournis dans 30 villes de 17 régions de Russie. Les installations comprenaient des stades, un centre de diffusion international, les bureaux de la FIFA et le comité d'organisation «Russie-2018», des terrains d'entraînement, des hôtels, des gares, des dépôts de transport et des lieux d'inspection du fret à distance.

"Dans le cadre de la prestation des services de la Coupe du Monde de la FIFA 2018, le NCI a lancé 44 services et assuré, pour la première fois dans l'histoire de la Coupe du Monde, la diffusion depuis tous les stades en Ultra HD. Les diffusions ont eu lieu dans 220 pays. Au total, dans les réseaux de communication qui composent l'infrastructure TIC du championnat, les organisateurs, les fans et les médias ont fait 2,8 millions d'appels. Dans les réseaux mobiles sur les stades lors de la préparation et de la tenue des matches, près de 5 000 000 minutes de trafic voix ont été transférées. Sur Internet, 262 To de données ont été transmises - ce chiffre peut être comparé à 175 000 films de bonne qualité.

Nos forces ont déployé des réseaux de télévision par câble - plus de 5000 écrans dans chaque stade. La durée totale de visionnage de programmes dans ces réseaux était de 343 000 heures, soit plus de 39 ans. En outre, grâce à l'infrastructure de Rostec, les commentateurs internationaux de 34 pays ont pu parler 320 000 minutes – durée totale de 222 jours - des stades pendant les matches», a déclaré lors d'une conférence de presse Vassiliy Brovko, le président du conseil d'administration du NCI et le responsable des affectations spéciales de Rostec.

En outre, la Coupe du monde a accueilli 250 briefings, conférences de presse d'avant et d'après-match fournies par les services de Rostec d'interprétation simultanée à distance.

" Traditionnellement, les championnats du monde attirent la plus grande audience télévisée parmi toutes les compétitions internationales. Par conséquent, pour nous, il était particulièrement important de supporter les demandes les plus élevées pour la continuité des émissions de télévision. À cette fin, une infrastructure de communication complexe a été construite, offrant une capacité totale de 200 Gbit / s pour chaque stade. Sur le site le plus dispersé géographiquement - de Kaliningrad à Ekaterinbourg - la longueur du réseau dépassait le tiers du territoire de la Russie, soit 2 500 km. La fiabilité de l'infrastructure a été fournie quotidiennement par plus de 2 000 personnes “, a commenté Konstantin Solodukhin, le directeur général du NCI.