Rostec a ouvert l'accès à un seule placer d'émeraude de Russie

Rostec a ouvert l'accès à un seule placer d'émeraude de Russie

Photo: SA "Placer Mariinsky"

La société d'État de Rostec offre à tous la possibilité de visiter le gisement unique d'émeraude «Placer Mariinsky», pour lequel la société a organisé des itinéraires touristiques. Les touristes pourront suivre le processus d’extraction, de tri et d’évaluation des pierres précieuses, se sentir comme des prospecteurs et trouver leurs propres gemmes. La première excursion au gisement d'Oural a eu lieu aujourd'hui, le 11 avril.

Actuellement, au placer Mariinsky la société Rostec a développé trois itinéraires touristiques allant de 40 minutes à 5 heures. Les clients sont invités à visiter le musée de l'entreprise, la production lapidaire, l'usine d'émeraude, voir les minéraux dans la roche, des machines lapidaires uniques.

Les organisateurs ont également prévu un programme interactif : des guides montrent comment distinguer la pierre artificielle de la pierre naturelle et proposent de participer à un «croquis de prospection» offrant aux touristes un moyen de laver le minerai. Des excursions au placer Mariinsky auront lieu régulièrement.

«Le développement du tourisme industriel donne aux gens l'occasion de voir par ses propres yeux les industries uniques qui ont été fermées pour les citoyens ordinaires pendant de nombreuses années. Maintenant on peut toucher les secrets de la technologie et rencontrer les détenteurs de cette industrie. Tout cela nous permet de créer une nouvelle image ouverte et moderne de l'industrie russe. Nous ne doutons pas que le placer Mariinsky, l'un des trois plus grands gisements d'émeraude au monde, attirera une grande attention des touristes russes et étrangers », a déclaré Ekaterina Baranova, directrice des communications de la société d'État de Rostec.

Les premiers invités du placer Mariinsky, armés de pelles et d'un tamis, ont recherché des minéraux, comme les prospecteurs l’ont fait à l’époque. Les touristes ont trouvé du béryl, du quartz et de l’apatite. Toutes les trouvailles ont été laissées à l'entreprise, comme l'exige la loi russe.