«Kalachnikov» a présenté sa nouvelle stratégie de développement

«Kalachnikov» a présenté sa nouvelle stratégie de développement

 

Le consortium «Kalachnikov», faisant partie de la Corporation d’Etat Rostec, a présenté son programme de réarmement technologique et de modernisation de sa production. Le volume total des investissements prévus dépassera les 4 milliards de roubles. La réalisation du projet permettra de modifier qualitativement les technologies de production en diminuant sensiblement les dépenses courantes et les dépenses énergétiques, ainsi que d’améliorer les conditions et la productivité du travail.

La présentation a eu lieu dans le cadre de la visite à l’Usine mécanique d’Ijevsk du directeur général de la Corporation d’Etat Sergueï Tchémézov. La visite coïncide avec la Journée des armuriers. Cette fête est célébrée pour la troisième fois de suite le 19 septembre. Elle est directement liée avec le célèbre constructeur d’Ijevsk Mikhaïl Kalachnikov dont le consortium porte le nom aujourd’hui. C’est notamment lui qui a proposé de fêter la Journée des armuriers.

Le consortium «Kalachnikov» a déjà commencé à réaliser son programme global de modernisation. Durant la première année, la direction du consortium a investi plus de 1 milliard de roubles dans le renouvellement du parc actuel de machines-outils. Au total, il est prévu d’affecter plus de 4 milliards de roubles dans le programme de réarmement technologique, de réparation capitale et de nouvelle construction dans les années 2014-2017.

«Grâce à la stratégie choisie de développement du consortium «Kalachnikov» et à l’appel à des investissements privés, nous observons dès aujourd’hui une sérieuse augmentation de l’efficacité de l’activité du consortium, – a indiqué Sergueï Tchémézov. – Selon les résultats du premier semestre, la production d'armes à feu a plus que doublé, une modernisation totale de la production est en cours, de nouvelles technologies sont introduites et la compétitivité de la production fabriquée augmente. Selon nos estimations, ces modifications permettront bientôt de diminuer la demande en travail de la production de 30%. Tout cela permet avec assurance de dire que l’expérience de partenariat public-privé est réussie et, dans le cadre de la stratégie de développement de Rostec, elle peut être appliquée à d’autres entreprises».

Grâce à la stratégie choisie de développement du consortium «Kalachnikov» et à l’appel à des investissements privés, nous observons dès aujourd’hui une sérieuse augmentation de l’efficacité de l’activité du consortium

Sergueï Tchémézov, directeur général de Rostec

Une des orientations clés du travail pour l’optimisation de la production est l’introduction de technologies MIM qui permettent de produire des pièces de forme complexe sans pratiquement aucune finition ultérieure. Grâce à cela, la demande en travail de la production dans une série d’orientations diminue de 90%, il est libéré 140 unités d’équipement et 1200 m2 de superficie de production. En 2014–2015, il est prévu d’introduire plus de 40 nouvelles pièces produites selon la technologie MIM dont 15 ont déjà passé les tests.

«Un de nos objectifs stratégiques est d’augmenter la compétitivité de notre production sur le marché global via un travail systémique et séquentiel orienté vers la croissance de la productivité du travail et de l’efficacité de la production. La recette prévue du consortium « Kalachnikov » selon les résultats de 2014 sera de plus de 9 milliards de roubles. Selon les résultats de 2013, elle a représenté un peu plus de 2 milliards de roubles, - a indiqué le directeur général de «Kalachnikov» Alexeï Krivoroutchko. – Le programme de modernisation de la production permettra de diminuer de plus de deux fois le nombre d’équipement nécessaire. Les superficies de production seront diminuées de plus de 40%. En ce qui concerne l’orientation de la production des matériels spéciaux, nous espérons ici diminuer les dépenses de 15–20%. Avec cela, les capacités de production elles-mêmes seront augmentées, c’est-à-dire que l’assortiment et les volumes de production réalisée seront augmentés».


Photo : Pavel Ptitsyn

 

Le programme de réarmement industriel est la continuation du processus globalisé d’assainissement financier et de réorganisation de «Kalachnikov». Ce programme a été lancé après la vente de 49% des actions du consortium à des actionnaires privés et la nomination d’un nouveau directeur général fin janvier 2014. En 2013, les pertes de «Kalachnikov» ont représenté 1,7 milliard de roubles. Cependant, la fabrication d’armes à feu a déjà doublé rien que selon les résultats du premier semestre 2014 et l’entreprise a reçu la mission de conserver cette dynamique et de continuer à augmenter les volumes de production.

Conformément à la stratégie de développement du secteur des armes à feu pour la période jusqu’en 2020 élaborée par Rostec conjointement avec le ministère de l’industrie et du commerce, il est prévu d’augmenter la recette des ventes jusqu’à 24 milliards de roubles.

Sergueï Tchémézov a également noté à Ijevsk que les sanctions mises en place contre le consortium peuvent être considérées comme une tentative de la part de certains partenaires occidentaux de concurrencer malhonnêtement avec les armes russes de haute qualité que fabrique « Kalachnikov ». Cependant, comme le directeur de département de l’information et de la communication de Rostec Vasili Brovko l’a indiqué, toutes les coentreprises avec des partenaires étrangers continuent leur activité et les contrats en vigueur de la Corporation d’Etat sont exécutés.

Durant sa visite à Ijevsk, Sergueï Tchémézov a visité la fabrique d’armes du consortium, il a examiné des modèles d'armes à feu, il a été à la station de contrôle et de test où une exposition de modèles de test et d’étude d'armes à feu a été installée.