« Kalachnikov » protégera l’image du fusil automatique contre la copie

« Kalachnikov » protégera l’image du fusil automatique contre la copie


Le Consortium «Kalachnikov» a déposé une demande pour l’enregistrement 3D des fusils automatiques du modèle AK et AKM comme marques commerciales. En cas de validation de la demande, les fabricants de jouets copiant la célèbre arme devront recevoir auprès du Consortium une licence pour entrer cette production en Russie.

Les documents pour l’enregistrement ont été déposés selon la 21ème catégorie de marchandises (il y a 45 catégories dans la Classification internationales des marchandises et des services). Les représentants de la société soulignent que l’enregistrement de l’image 3D est principale – le brevet d’une simple image « plate » peut être contourné en modifiant l’angle de prise de vue.

Il est indiqué dans la demande que l’image 3D « possède une capacité distinctive suite à sa large popularité », ainsi qu’elle « est associée avec le demandeur historiquement puisque la fabrication des fusils automatiques, dès le début et jusqu’à présent, est localisée dans le ville d’Ijevsk dans les entreprises sur la base desquelles il a été fondé le Consortium « Kalachnikov » - indique  «Izvestia».

« Le Consortium « Kalachnikov » a devant lui la tâche de faire la promotion de la marque, y compris du fusil automatique. Nous protégeons notre production », — a indiqué le représentant du Consortium.

En cas d’acceptation de la demande, on ne pourra plus utiliser sans l'accord de « Kalachnikov » les images du fusil automatique pour la fabrication de différents produits. L’interdiction concernera par exemple – les déodorants, le carburant, les couteaux et les rasoirs, les programmes informatiques, les munitions et les armes, les bijoux, la maroquinerie, les meubles, les couvertures, les agrafes, les jouets, les affaires sportives, les accessoires pour fumer et bien d’autres choses.

Les experts considèrent que l’objectif principal de la demande est l’arrêt de l’utilisation non concertée de la célèbre marque et non pas la fabrication d'autres produits sous cette marque. La majorité des jouets pour enfants sous la forme du fusil automatique Kalachnikov sont produits à l’étranger et c’est pour cela que l’interdiction russe ne concerne pas la fabrication de cette production. A vrai dire, on ne pourra plus passer avec ces jouets notre douane après l'enregistrement de la marque commerciale. Le fabricant devra recevoir une licence du titulaire du droit pour entrer sa production en Russie.

L’examen de la demande prendra de 14 à 16 mois et l’on pourra utiliser l’image du fusil automatique Kalachnikov en Russie sans l’accord du Consortium. La possibilité de l’enregistrement de la marque commerciale à l’étranger n’est pas exclue, mais aucun plan concret n’a été communiqué pour l’instant.

Le consortium «Kalachnikov» est le plus important concepteur et fabricant de fusil automatique, de fusil de précision, de projectiles d’artillerie guidés ainsi que d’un large spectre de production civile. Il fait partie de la Corporation d’état Rostec.