Lytkarino est une ville d’optique et de science

Shvabe

Lytkarino est une ville d’optique et de science


Lytkarino est une petite ville à vingt kilomètres du périphérique de Moscou située sur le rivage du fleuve Moskva. Elle est entourée de forêts de sapins et elle peut ne pas surprendre à première vue. Cependant, c’est justement ici que l’on a fait la lentille pour le plus grand télescope optique au monde et les moteurs de fusée qui ont livré les marcheurs lunaires sur la Lune.

Le développement de la fabrication de verre est directement lié à l’histoire de la ville. L’ancienne industrie locale était l’extraction de grès. Le grès extrait dans les carrières de Lytkarino a été utilisé pour  la construction de fondations d’édifices, pour la construction des trottoirs de Moscou, pour faire des meules de moulins considérées les meilleures en Russie.

Le travail intensif des sables quartzeux a commencé dès les années 1930 à Lytkarino ainsi que la construction d’une usine de miroirs. C’est aujourd’hui le principal employeur de la ville (SA de type ouvert «UVOL») faisant partie du holding de Rostec «Shvabe». La construction du bâtiment d'une autre usine a commencé pratiquement en même temps – Armopenobetonnyi. La construction de ces usines a exigé l’emploi de nouveaux travailleurs et ingénieurs. La population a augmenté, de nouvelles maisons ont été construites, et en 1957 Lytkarino a été reconnue comme une ville régionale.

Il est fabriqué aujourd’hui à «l’Usine de verre optique de Lytkarino» environ un tiers de tout le marché mondial d’optique de grand gabarit. Des miroirs de fabrication russe réalisés à Lytkarino sont installés dans les plus importants télescopes terrestres et orbitaux. L’usine de verre optique de Lytkarino a participé activement à la création d’optique pour le groupe de télescopes de l’Observatoire sud européen, du grand spectroscope multifonctionnel situé en Chine, ainsi que pour une série d’autres objets scientifiques.

Il suffit de rappeler que le verre principal de onze mètres d’un des plus grands télescopes au monde en Afrique du sud se compose de 91 éléments optiques vitrifiés fabriqués dans l’usine de Lytkarino. Seulement deux sociétés dans le monde et l’une d’entre elles – le holding russe «Shvabe», possèdent la technologie de fabrication de céramique de verre demandant une forte main-d’œuvre.

C’est justement l’usine à Lytkarino qui a permis à la Russie d’être dans le tiercé de tête des plus importants fournisseurs mondiaux de verre optique avec l’Allemagne et le Japon. De plus, l’usine de Lytkarino de verre optique est l’unique entreprise au monde dans lequel il est réuni tous les stades de fabrication, de la fonte du verre jusqu’à la création d’appareils optiques finis.

Le développement de Lytkarino est lié également à la création ici de grandes entreprises de l’industrie aéronautique. Le centre de recherche scientifique TSIAM, le Bureau d’études de construction de machines Touraevski «Soyouz» et le célèbre concepteur de moteurs aérospatiaux et d’installations énergétiques – la SA de type ouvert «Lioulka-Saturne», se trouvent ici.

L’Institut central de construction de moteurs aéronautiques (TSIAM) est l’unique organisation scientifique de recherche dans le pays qui réalise des études scientifiques complexes et des élaborations dans le domaine de la construction de moteurs d'avion. Pratiquement tous les moteurs d’avion nationaux ont été créés avec la participation directe de l’Institut et ils ont été mis au point sur les stands du Centre scientifique et de test du TSIAM à Lytkarino.

Le complexe unique de stands du centre, avec une puissance électrique totale de l’équipement installé de 750 MW, assure lors des essais une simulation des conditions de grandes vitesses du vol dans la gamme d’altitudes de 0 à 27 km. Les stands assurent la réalisation des tests, y compris des articles d’appareil aéronautique des principaux fabricants étrangers General Electric, Eurocopter, SNECMA etc.

Les élaborations de l’autre ancienne entreprise de la ville – le Bureau d’études de construction de machines Touraevski «Soyouz» - ont permis de donner aux appareils spatiaux une nouvelle qualité – de réaliser des vols longs commandés et de manœuvrer en orbite.

Les moteurs et les installations de moteurs du Bureau d’études de construction de machines Touraevski «Soyouz» ont participé à différents programmes nationaux prestigieux. Ils ont permis également de photographier la face cachée de la Lune, de ramener sur Terre du sol de la Lune, puis ils ont participé à la correction de l’orbite stationnaire de satellites de communication résolvant ainsi la transmission de la télévision dans des régions russes auparavant inaccessibles.

Une des dernières élaborations de l’entreprise est la création d’un équipement pour le moteur de l’avion Mig-29 ainsi que l’élaboration de moteurs pour les missiles de croisière supersoniques. Grâce à leurs grandes caractéristiques énergétiques, les missiles avec des moteurs élaborés par le Bureau d’études de construction de machines Touraevski «Soyouz»  n’ont pas d’analogues dans le monde.

Lytkarino grandit en permanence, elle se développe et elle se transforme. La construction de complexes résidentiels modernes est en cours et rapide dans plusieurs districts. Lytkarino est aujourd’hui une ville avec une industrie hautement développée et un grand potentiel scientifique et technique.