«Chemprom» dépensera 8 milliards de roubles pour l’écologie

«Chemprom» dépensera 8 milliards de roubles pour l’écologie


«Chemprom» deVolgograd, faisantpartiede «RT-Chemcomposite», aterminé l’élaboration du projet de liquidation des objets dangereux chimiques provenant de l’ancienne activité de l’entreprise. L’entreprisedépenserapourcesobjectifs 8 milliards de roubles.

Lesmesuresdeliquidationdesdéchetsdangereuxonteulieudanslecadredu programme ciblé fédéral «Système national de sécurité chimique et biologique russe (2009-2014)», indique ITAR-TASS.

«Levolumedefinancementconformémentauprojetserade 8 milliards de roubles qu’il est prévu de débloquer dans les 5 prochaines années. Ledébutdelaréalisationduprojetdépendradesdélaisdepassagedetouteslesexpertises prévues par la législation et du financement suivant public dans le cadre du programme fédéral ciblé», – a indiqué DmitriNazarkine.

Desdéchetsorganochlorésprovenant delaproductionpour les besoins du complexe de la défense ont été accumulés par «Chemprom» durant des décennies. Leur volume représente environ 5 mille tonnes.

Leprojetréalisé par «SibSpetsStroem» supposelaliquidationdelaréservedeschlamm «Merblanche» quioccupe 25ha, dedéchetsorganochlorésprovenantdel’ancienneactivité del'entreprise, ycomprissurlabasedeleurtraitementsecondaire, ainsiquelacréationdestationsd'épurationbiologiques.

Leprojetestactuellementtransmispourexpertise écologiqueaveclaparticipationd’expertsdedifférentssecteursdontlaconclusiondoit êtreprésentéeennovembre 2013. Enoutre, lesauditionspubliquesouvertes pour cette question auront lieu le 15 octobre.

«Chemprom» estunedesplusimportantesentreprisesrussesdel’industriechimique, elleproduitplusde 100 dénominationsdeproduitdechimieindustrielleetdomestique.

L’agencefédéraledegestiondesbienspossède 51% ducapitalsocialde «Chemprom», lasociété «Rénova-Orgsynthèse» contrôleenviron 35% desactions.