25 août 2014

L’élaboration du KRET aidera à contrôler sa santé à l’aide des technologies «nuages»

 

L’institut russe de recherche scientifique  «Gradient», faisant partie du КRET, a élaboré le complexe – appareil programmable innovant «Opéka-04». Le bracelet radio externe du complexe contrôle 24h/24 l’état du patient, il est capable d’envoyer et de conserver les données dans un «nuage» électronique et de réaliser l’appel d’urgence d’une assistance médicale. On pouvait voir cette nouveauté à l’exposition «Oboronexpo-2014».

Ce projet est pionnier dans le domaine de la télémédecine par bracelet et il permet d’utiliser des technologies informatiques et de télécommunication pour l'échange d'information médicale entre les spécialistes. Le complexe est une combinaison de bracelets externes ou de modules sur le corps et d’un centre de monitoring opérationnel qui est le téléphone portable.

La principale particularité innovante du module est qu’il travaille de manière «sèche». C’est-à-dire qu’«Opéka» prend sans un seul fil non seulement la tension mais également un électrocardiogramme complet avec une fréquence de numérisation de 500 Hz sur la base duquel on peut recevoir une information sur l’état du cœur. De plus, il est réalisé le monitoring de la fréquence de respiration, de la température, du niveau d’activité et de la qualité du sommeil. Si nécessaire, le patient peut donner un signal de danger avec le bouton SOS ou vocalement.

L’appareil permet de réaliser une observation complète à distance du malade, de contrôler la prise des médicaments et de signaler la chute d’un patient. Si nécessaire, on peut à l’aide de la géolocalisation déterminer l’emplacement du malade et transmettre l’information correspondante au pupitre du dispatcher ainsi qu’inclure une information SMS à des proches en cas de situation extrême.

L’information, à partir du module sur le corps à travers Bluetooth ou des canaux GPRS, est envoyée sur le serveur dans le «nuage» auquel le centre médical est branché. Les spécialistes reçoivent un processus automatisé d’analyse des électrocardiogrammes.

Les élaborations semblables précédentes étrangères utilisaient exclusivement des Smartphones qui ont Bluetooth 4.0. pour la transmission des données venant des senseurs sur le corps vers le «nuage». Dans le module «Opéka», la transmission des données dans le «nuage» est réalisée de manière entièrement automatique. C’est très important pour, par exemple, les personnes âgées qui ne peuvent pas utiliser des gadgets compliqués.

«Opéka» peut non seulement envoyer les données dans le «nuage» mais également les transmettre à travers le Bluetooth sur un ordinateur habituel.

On peut contrôler à l’aide des bracelets télé-médicaux «Opéka» l’état de santé des malades se trouvant en traitement à la maison ou en stationnaire, suivre l’état général des personnes âgées vivant seules et des employés travaillant sur des objets industriels particulièrement importants (par exemple, opérateurs sur des stations électriques atomiques).

Les créateurs de l’appareil promettent de compléter bientôt le module avec de nouvelles options. Parmi elles, le retrait de la conductibilité de la peau ce qui permettra de contrôler le niveau de stress et de sommeil. Le bracelet pourra également recevoir l’information sur une tension élevée ou basse sans utiliser de manchettes gonflables