12 mars 2013

La Chine recevra des chasseurs assemblés Su-35


Le contrat de livraison des chasseurs Su-35 en Chine dont la signature est préparée en ce moment, concernera seulement la livraison et non pas la licence,  déclare «Courier militaro-industriel». Cet accord sous entend la livraison au client des avions totalement assemblés. Selon les déclarations du Vice-Premier Ministre Dmitry Rogozin, pendant deux semaines à venir les représenants de l’administration chinoise viendront en Russie pour négocier les délais de  la signature du contrat.

A la fin de 2012 «Rosoboronexport» et le ministère de la défense de Chine ont conclu l’accord préalable de livraison de 24 chasseurs Su-35 à Pekin. Il a été annoncé aussi que le contrat final pourra être signé pendant deux ans à venir et les livraisons des avions commenceront après 2015. L’estimation de l’affaire est de  1.5 milliards de dollars.

Au printemps de 2012 nous avons appris que la Russie a convaincu la Chine d’acheter 48 nouveaux chasseurs Su-35 mais l’accord final sur les volumes de livraison n’a pas été obtenu. En particulier la Chine d’insister d’acheter uniquement quatre chasseurs. Les réprésentants russes ont déclaré lors des négociations qu’une commande pareille n’a aucun intérêt économique, en particulier, ils craignaient que la Chine ferait la copie des avions achetés.

AINonline écrit que la Chine peut être intéréssée d’acheter les chasseurs Su-35 à cause des moteurs AL-41F1S («Article 117S»). Par hypothèse, ayant acheté les chasseurs Su-35 et un certain nombre des moteurs AL-41F1S, la Chine pourra recevoir les technologies de l’«Article 117S» et les utiliser pour la création de ses propres moteurs pour le chasseur qui a une grande perspective d’avenir. J-20.