Investissements

Visorutex

Joint-venture de la corporation « Rostekh », du Groupe industriel de Caoutchouc du Vietnam, de l’Institut de recherches sur les pneus de grandes dimensions (Ukraine), etc.

 

 

 

 

 

En mai  2011 « Rostekh » a obtenu un droit d’exploitation économique des plantations d’hévéa, la source principale du caoutchouc naturel au Vietnam. Les gouvernements de la Russie et du Vietnam ont établi un procès-verbal, selon lequel 680,3 ha d’arbres à caoutchouc seront transmis à la Russie. Le procès-verbal prévoit le réinvestissement d’une partie de la dette de la République Socialiste de Vietnam à l’URSS dans l’entreprise conjointe russe-vietnamienne-ukrainienne « Visorutex ». En 1991 les représentants de ces pays ont créé l’entreprise conjointe de production de caoutchouc naturel et des articles en cette matière.  

La participation russe à « Visorutex » correspond à 32%. En juillet 2008 les actions ont été transmises à « Rostekh ».

L’industrie automobile a un intérêt particulier aux matières premières en caoutchouc. Les fabricants de pneus sont les plus gros consommateurs de caoutchouc naturel et synthétique. Si le matériel synthétique, produit en Russie par plusieurs entreprises, est utilisé principalement pour la fabrication des pneus des voitures légères, c’est le caoutchouc naturel qui est nécessaire pour les camions. A l’étape actuelle la Russie et les pays de la CEI peuvent recevoir les matières premières naturelles des pays du Sud-Est asiatique, et le Vietnam assure 80% de ces fournitures.

Une tonne du caoutchouc naturel fabriqué au Vietnam sur dix appartient à la joint-venture « Visorutex ». Le caoutchouc naturel  SVR 3L et SVR 20, fabriqué par la joint-venture, est très demandée en Chine. Aujourd’hui plus de 50 projets d’investissement avec la participation du capital russe sont réalisés au Vietnam. Les secteurs industriels les plus porteurs sont le secteur de l’énergie, la construction mécanique et le complexe agro-industriel. Au cours des deux dernières années les achats du caoutchouc naturel se sont multipliés par 1,4.