Investissements

Pirelli

Pirelli Tyre Russia est une joint venture du groupe Rostech et Pirelli (Italie)

 

 

 

 

 

En novembre 2008 le groupe Rostech et la société italienne Pirelli ont signé un accord pour la  création d’une joint venture dédiée à la fabrication des pneus. Conformement aux accords passés  Rostech et Pirelli ont racheté en 2011 à Sibur les actifs des usines de fabrication de pneus situées à Kirov et Voronej. Le montant de cette transations s’élevait à 222 millions d’euros. Les parties envisagent d’investir encore 200 millions d’euros dans la modernisation de la production et acrroissement de leurs capacités jusqu’au 2014 .       

La société Pirelli Tyre Russia s’occupe de la fabrication des pneus d’hiver destinés aux marchés de la consommation de Russie et pays de la CEI. La joint venture envisage d’accéder en 2014 au niveau de production de 11 millions de pneus pour voitures et camions et occupera près de 20% du marché russe des pneus. Le montant des ventes s’élevera approximativement à 500 millions d’euros. En outre à l’usine de Voronej, équipée de matériel récent,  il y a la possibilité de réaliser la production de pneus de catérogie de luxe et d’accéder aux marchés étrangers. 

L’intérêt des italiens à la mise en place de la joint venture est avant tout trouver un moyen d’augmenter les ventes de voiture en Russie. Selon l’information de l’Association de commerce  européen (AEB) les ventes des voitures neuves et véhicules commerciaux de service léger en Russie ont connu une hausse de 39% et atteint le chiffre de 2.65 millions d’unités vendues. En plus on voit augmenter les ventes des voitures de luxe. La société Pirelli estime que ce segment de marché devient prioritaire et espère qu’avec cette tendance du marché les indicatifs de vente des produits de la joint venture en Russie ne cesseront de grimper.

Grâce à la coopération avec ses partenaires étrangers Rostech a la possibilité d’attirer les investissements étrangers ainsi que des solutions et technologies avancées en Russie ce qui s’avère propice à la modernisation et compétitivité de l’économie russe.