Главное событие
ИТ индустрии
Иннополис
24–26 мая 2017
Цифровая индустрия промышленной России
«ЦИПР-2017» — актуальная межотраслевая площадка для глобального диалога представителей промышленности, профессионалов отрасли информационных технологий, телекома, оборонного комплекса, венчурных инвесторов и государства по вопросам развития цифровой экономики, несырьевого экспорта и обеспечения кибербезопасности.
Почётные гости
Денис Валентинович
Мантуров
Министр промышленности
и торговли РФ
Сергей Викторович
Чемезов
Генеральный директор «Госкорпорации Ростех»
Рустам Нургалиевич
Минниханов
Президент
Республики Татарстан
Николай Анатольевич
Никифоров
Министр связи и массовых коммуникаций РФ
Foire aux questions

Foire aux questions

Chercher aux questions et aux réponses

В1Questions et Réponses

Comment Rostec a-t-il été créée ?

<p>Rostec est une corporation russe cr&eacute;&eacute;e pour but d&rsquo;assistance, de d&eacute;veloppement, de production et d&rsquo;exportation des produits industriels &agrave; destination civile, double et militaire de haute qualit&eacute;. Elle a &eacute;t&eacute; cr&eacute;&eacute;e le 23 novembre 2007 conform&eacute;ment &agrave; la loi f&eacute;d&eacute;rale de la F&eacute;d&eacute;ration de Russie № 270-FZ &laquo; Sur la corporation d&rsquo;&eacute;tat &laquo; Rostechnologies &raquo;. L&rsquo;&eacute;tat a transmis &agrave; la corporation 437 entreprises en qualit&eacute; de l&rsquo;apport patrimonial en 2009 en pleine crise financi&egrave;re.</p>

Quelle était la situation sur les entreprises de Rostec au stade de la transmission des actifs ?

<p>Une grande partie des actifs transmis &agrave; la corporation &eacute;taitent &eacute;tat insatisfaisant. Ainsi, en 2009 148 entreprises &eacute;taient &agrave; l&rsquo;&eacute;tat d&rsquo;avant crise ou de crise, 28 &ndash; au stade de la faillite, 17 entreprises n&rsquo;effectuaient plus leur activit&eacute; &eacute;conomiques, 27 avait partiellement perdu leurs avoirs ou avaient un grand risque de les perdre. La plupart d&rsquo;elles n&rsquo;avaient pas la structure transparente de leur propri&eacute;t&eacute; jusqu&rsquo;&agrave; ce que certains actifs fussent sous contr&ocirc;le des groupes organis&eacute;s criminelles. Les principaux probl&egrave;mes de tous les actifs sont la rupture des cha&icirc;nes de productions, la v&eacute;tust&eacute; des fonds essentiels et de l&rsquo;&eacute;quipement, l&rsquo;isolement des march&eacute;s et le management pas suffisamment qualifi&eacute;.</p>

Quelles mesures ont été prises par Rostec à la première étape ?

<p>Nous avons fait des grands efforts pour effectuer l&rsquo;inventaire des actifs transmis, de les mettre aux m&ecirc;mes normes corporatives de la gestion d&#39;entreprise et d&rsquo;&eacute;valuer les perspectives d&#39;avenir. La crise &eacute;conomique des ann&eacute;es 2008-2009 a consid&eacute;rablement compliqu&eacute; la situation financi&egrave;re d&eacute;j&agrave; pas tr&egrave;s en bonne sant&eacute; de nombreuses entreprises. Toutefois, la soci&eacute;t&eacute; a r&eacute;ussi &agrave; surmonter cette p&eacute;riode difficile. En 2009 Rostec a commenc&eacute; la construction d&rsquo;un syst&egrave;me de gestion, l&rsquo;&eacute;laboration d&rsquo;une strat&eacute;gie globale de d&eacute;veloppement, l&#39;optimisation des processus, l&rsquo;&eacute;tablissement de la coop&eacute;ration avec les partenaires russes et &eacute;trangers.</p>

Y-avait-il une politique de la lutte avec les schémas de corruption ?

Afin de prévenir le phénomène de la corruption et de protéger les intérêts de l’état, les équipes collectives de travail ont été organisées avec le Ministère de l’Intérieur de la Russie, le Comité d'enquête, le Bureau du Procureur général et Service fédéral de sécurité de la Russie. Nous avons réussi à démasquer près de 30 cas d’abus de fonction, la plupart d’eux ont abouti par les procès criminels. En période de 2009-2012 neuf ex-dirigeants des organisations de la corporation ont été poursuivis par la justice et ont été condamnés à des peines criminelles. La valeur des biens restitués s’élève à plus d’un milliard de roubles.

Comment s’est passé l’optimisation de la structure et la création d’un système de gestion ?

Parmi les tâches prioritaires de Rostec était non seulement la consolidation effective des actifs de production, intégrés dans la composition de la corporation, mais et aussi la création d’un système efficace de la gestion des d'entreprises, dont plusieurs n’étaient pas unies entre elles-mêmes en « clusters » sectoriels ou territoriaux. La corporation a choisi la voie de la création des structures holding complexes qui auront associé les sociétés selon leurs fonctions et qui auront simplifié d’une façon considérable le processus de la gestion opérationnelle et stratégique. A présent « Rostec » forme les sociétés de gestion (holdings) qui reçoivent les actions des organisations filiales et en même temps les pouvoirs pour gérer leurs activités et leurs développements. La corporation comprend 663 organisations, sur la base desquelles 13 holdings sont formés : 8 - dans le complexe de la défense et de l’industrie et 5 - dans les branches civiles de l'industrie.

Quelles sont les performances financières ?

En 2009 le bénéfice net de la réalisation de la production est de 511 milliards de roubles, les cotisations d'impôts aux budgets de tous les niveaux ont atteint 62 milliards de roubles. La capacité d’un ouvrier n’a pas dépassé 1 million de roubles. En cela la corporation a subi des pertes totales de presque 61 milliards de roubles. En 2010 la corporation a fait 27 milliards de bénéfices et aussi 46 milliards de roubles en 2011. Le chiffre d’affaires en 2010 a fait 631 milliards roubles et déjà 817 milliards de roubles en 2011. Le salaire moyen dans les entreprises a augmenté de 40% et la capacité d’un ouvrier a augmenté de presque deux fois. En 2011 la corporation a payé environ 100 milliards de roubles d’impôts. Selon les bilans de 2012 le chiffre d’affaires va dépasser 963 milliards de roubles, y compris le chiffre d’affaires d’exportation – 240 milliards de roubles ; la corporation va payer presque 120 milliards de roubles d’impôts, le volume des investissements dans la modernisation et le développement de la base de production – 112 milliards de roubles. Le salaire moyen des employés de la corporation en 2012 va atteindre 26,2 milles roubles et la capacité de travail rendement - presque 2 millions de roubles.

7. Plus de 900 milles personnes, soit près de 1,2% de la population de la Russie apte au travail, sont employées dans les entreprises de Rostec. Quelle est la politique de la corporation dans le domaine de la protection des droits et des intérêts des ouvr

La responsabilité sociale est l’une des priorités de la corporation. Une attention particulière est accordée aux villes mono-industrielles. Avant l’arrivée de Rostec plusieurs d’entre elles étaient à la limite de la survie. La corporation a développé un programme individuel anti-crise pour chaque principal employeur d'une ville. De ce fait, à la ville mono-industrielle Verhnyaya Salda, le producteur de 30% de la production mondiale de titane, le taux de chômage est aujourd’hui de seulement 0,6% - c’est l’un des plus bas indices du monde. A Togliatti, ville d’AVTOVAZ, pendant la crise une stratégie a été réalisée qui a permis s’éviter le chômage massif – nous avons pu placer les ex-employés de la société sur autres entreprises de la corporation. L’échelle de l’activité et la présence sectorielle sont telles que la corporation a une possibilité de pratiquer une politique unique professionnelle. En particulier, nous réussissons d’optimiser les effectifs de personnel d’une manière rapide et efficace, sans les licencier, mais en les transférant sur les nouvelles productions, même selon leur propre désir.

Quels actifs de Rostec peuvent être nommés les plus rentables aujourd’hui ?

Vers l’année 2020 l’AVTOVAZ va produire chaque année plus d’un million de voitures. Tout de même, il y a seulement trois ans la situation était tout à fait différente. En 2009 la crise économique mondiale a mis l’AVTOVAZ à la limite de la faillite. L’endettement envers les fournisseurs était plus de 14 milliards de roubles. Les volumes de production se réduisaient à une vitesse catastrophique. Les licenciements ont commencé. Avec la participation directe de Rostec un plan anticrise d’AVTOVAZ a été élaboré qui prévoyait l’optimisation de la production, la baisse des dépenses, l’amélioration de la qualité de production et l’augmentation des ventes. L’alliance Renault-Nissan a été engagée en qualité de partenaire stratégique. En décembre 2012 les parties ont signé un accord de la création du JV « Alliance Rostec Auto BV ». Les investissements des partenaires étrangers seront de 742 millions de dollars. Cela va permettre au groupe AVTOVAZ-Renault-Nissan de gagner la quatrième place dans le monde dans la production des voitures. VSMPO-AVISMA produit aujourd'hui 30% des produits mondiaux de titane. Atteindre ces résultats sans « Rostec » aurait été impossible. En 2004-2007, l'entreprise a traversé une période très difficile de son développement. La confusion de la gestion a presque mené à la suspension de la production, les investissements dans la modernisation et dans les immobilisations ont été stoppés et la crise financière mondiale n'a fait qu'aggraver la situation. « Rostec » a décidé de se diriger vers l'élargissement des liens entre les partenaires internationaux et VSMPO-AVISMA. En 2009 une coentreprise ultra moderne de Rostec et Boeing – Ural Boing Manufacturing, qui effectue l’usinage mécanique des matriçages pour les avions Boeing. Maintenant VSMPO-AVISMA est chargé par les commandes du consortium américain jusqu’à l’année 2018. Les projets de la coopération avec Airbus s’étendent jusqu’à 2020. 65-70% de la production de la corporation est exportée à l’étranger, VSMPO-AVISMA assure 40% des besoins de Boeing en titane, 60% - d’Airbus et 100% d’Embraer. Le bénéfice net de VSMPO-AVISMA a augmenté de 173 millions de roubles en 2009 à 7,1 milliards de roubles en 2012, c’est-à-dire de plus de 40 fois. Aujourd’hui, l’entreprise est stable du point de vue financière, elle est chargée des commandes et elle a de très bonnes perspectives de croissance. En décembre 2012, Rostec a annoncé de la vente de 45,42% d’actions au management de VSMPO-AVISMA qui a réussi d’obtenir l’augmentation des volumes de production et l’élargissement des relations internationales. La corporation va conserver le portefeuille d'actions majoritaires. En plein crise Kamaz a réduit ses ventes de deux fois. Avec l’aide de Rostec un programme a été développé grâce auquel nous avons réussi à augmenter l’efficacité de gestion et de moderniser la production ? Ces mesures ont permis à KAMAZ de devenir l’un des leaders mondiaux de production des véhicules industriels. En 2011 45 milles camions ont été vendus et le bénéfice net a augmenté à 1,8 milliards de roubles. Le 15 février 2012 le 2 millionième voiture de KAMAZ. En qualité d’un associé stratégique un grand consortium allemand « Daimler » a été engagé ; parmi autre partenaires de KAMAZ il y a le célèbre brésilien Marcopolo A.S. et le producteur américain de technique agricole CNH Global N.V. Selon les standards russes de comptabilité, en 2012 l’entreprise a fait le bénéfice de 4,3 milliards de roubles avec l’augmentation du chiffres d’affaires de 5,3% - jusqu’à 111 milliards de roubles. Les fournitures de “HÉLICOPTÈRES DE LA RUSSIE” sont planifiées jusqu’à l’an de 2020. Selon les données du premier semestre de 2012, le carnet de commandes fermes a augmenté plus de trois fois par comparaison à l’an 2011, notamment 820 hélicoptères d’une valeur totale de 12 milliards de dollars. Le holding bat Sikorsky, Bell et Eurocopter dans les appels d'offres en devenant le numéro un des ventes des hélicoptères de combat d’attaque dans le monde. En l’an 2008 l’entreprise ODK a cumulé 85% des avoirs des entreprises qui s'occupent de l’élaboration et de la production des moteurs, et a ouvert la nouvelle page dans l’histoire de la construction des moteurs russes. Le projet principal, sur lequel on travaille le plus activement, c’est le moteur PD-14 pour l’avion de ligne MS-21. Les 20 dernières années, c’est le premier développement au niveau de la construction civile des moteurs qui est totalement russe. Ce moteur consomme moins de combustible, son service est moins coûteux et il est moins bruyant que les équivalents globaux existant. Actuellement, il passe des essais en plate-forme avec succès. Sa construction en série doit commencer en 2016. La recette d’ODK a augmenté de 74 milliards de roubles en 2009 à 95 milliards en 2011. En l’an 2008, “SKARTEL” (Yota) a déployé le premier réseau WiMAX en Russie. Il assurait la diffusion de données à la vitesse jusqu’à 10 mégabits par seconde. En 2010, Yota avait 700 mille abonnés et devenait l’un des plus grands opérateurs de réseau WiMAX dans le monde. En décembre de 2011, Yota a été le premier à passer au standard LTE assurant la vitesse jusqu’à 100 mégabits par seconde. Déjà en octobre de 2012, Yota a lancé la technologie de la communication mobile LTE Advanced sur réseau commercial pour la première fois dans le monde. Elle assure la diffusion de données à la vitesse fantastique de 300 mégabits par seconde. En décembre 2012, la Corporation d'Etat a annoncé le début d’une nouvelle étape de développement. Rostec va administrer les avoirs selon le modèle d’origine. 13 holdings qui ont presque terminé le processus de l’actionarisation vont devenir les centres d’augmentation des valeurs. Ils vont acquérir tous les principaux pouvoirs administratifs. Le siège central de la corporation se va concentrer sur les affaires stratégiques. Pour l'instant, toutes les procédures clés qui sont nécessaires pour déléguer les principales fonctions administratives du centre des holdings sont terminées. Les stratégies de développement du groupe “Technologies électroniques”, “Électronique de la Russie”, “RT-Khimkomposite” sont approuvées. Le développement des stratégies des holdings “Hélicoptères de la Russie”, “RT-Biotekprom”, ODK, “Équipement aéronautique”, « Schwabe », etc. est en phase terminale. Le groupe “Technologie électroniques” (KRET) est devenu le premier holding de Rostec qui a reçu les actions des entreprises spécialisées. KRET a déclaré l’émission supplémentaire d’actions à hauteur de 50 milliards de roubles. Les valeurs vont être passées à la Corporation d'Etat Rostec qui comprend le groupe. Pour leur paiement, Rostec va donner à KRET les paquets d'actions des entreprises qui se spécialisent dans la production des moyens d’identifications et de détection électroniques, des connexions électriques démontables et avionique. Le groupe a déjà reçu des actions de 18 entreprises de l’industrie électronique. Finalement, Rostec va transmettre 46 entreprises à la balance de KRET sans compter les compagnies associées et dépendantes. Rostec va garder 25 organisations en sa gestion directe sur les programmes de réforme sans compter les organisations principales des compagnies de holding et des compagnies infrastructurelles. Totalement, il est envisagé de transmettre les actions de 278 organisations, y compris 243 du complexe militaro-industriel et 35 de branches civiles d'industrie. La gestion des compagnies holding se va faire exclusivement via les conseils d'administration où les représentants de la corporation vont en faire partie. Pour motiver l’administration des compagnies de holding, nous avons développé le système de direction par les objectifs (KPI). En 2013, le processus de l’expropriation des avoirs connexes de Rostec va aussi terminer. Au total, nous allons vendre les actions de 118 entreprises. La valeur d'acquisition de ces avoirs est de plus de 34 milliards de roubles. Les avoirs sociaux demandés seront transférés aux municipalités et aux autorités locales. Quelques avoirs initialement connexes peuvent être transférés à d’autres holdings ou ils peuvent s’unir dans une nouvelle filière industrielle. Les avoirs qui n’ont pas été transmis par les entreprises de la corporation vont être vendus sur le marché ouvert. Les disponibilités tirées vont être dirigées vers l’assainissement financier, le financement de recherche et développement, les projets d’innovation et modernisation des entreprises de la corporation. Selon les données de septembre 2012, des avoirs connexes réalisés sont de 2,8 milliard de rouble. Selon la stratégie, le chiffre d’affaire de Rostec va augmenter plus de deux fois en atteignant le point de 2,1 billions de roubles. Le rendement d’un collaborateur va aussi augmenter plus du double, de 1,9 millions de roubles à 4 millions de roubles. La demande cumulée d’investissement va totaliser un montant de 1,5 billions de roubles en 2020.

Est-ce qu’on projette de mettre certaines entreprises à la bourse internationale?

<p>Pour le moment, Rostec pr&eacute;pare les IPOs de ses six holdings, notamment &ldquo;H&eacute;licopt&egrave;res de la Russie&rdquo;, &laquo;Schwabe&raquo;, &laquo;&Eacute;lectronique de le Russie&raquo;, KRET, ODK et &laquo;Biotekprom&raquo;. Pour l&rsquo;instant, il est difficile d&rsquo;assigner les termes justes de ces IPO. Tout va d&eacute;pendre de la conjoncture du march&eacute; et de la disponibilit&eacute; des entreprises. Nous estimons qu&rsquo;ils vont entrer dans la bourse internationale dans 4-5 ans.</p>

Quelle est la stratégie de la corporation dans le domaine de partenariat international?

Grâce au transfert des technologies étrangères émergentes, la Russie peut réduire significativement le temps nécessaire pour la modernisation et la transition du développement d’innovations de certaines entreprises et des industries entuères. C'est pourquoi Rostec poursuit les activités économiques extérieures, attire des partenaires étrangers tant en qualité d’investisseurs que d’experts des techniques avancées. Le partenariat stratégique d’AUTOVAZ et de l’alliance Renault-Nissan, ainsi que de KAMAZ et le groupe allemand Daimler est devenu l’événement emblématique pour toute l’industrie automobile russe. En outre, dans le contexte de réalisation des projets différents, la corporation a créé toute une série d’ entreprises communes, en particulier avec Boeing, General Electric, SAFRAN, Finmeccanica, Pirelli, Alcatel-Lucent, etc. La création de quelques 20 entreprises communes est en perspective à court terme.